Kimbra, Somebody that You Need to Know

Kimbra, Somebody that You Need to Know

commenter l'article ...
Si vous suivez un peu notre histoire et nos différents écrits, Kimbra est quelqu’un dont vous avez surement déjà entendu parlé.
Et puis si ce n’est pas via ce blog, c’est peut-être en écoutant la radio, notamment au cours de ces derniers mois, ou bien même en vous rendant dans les différents festivals cet été.

Kimbra et les autres

Kimbra, nous, nous l’avions découverte aux côtés de Miami Horror, un groupe qu’on affectionne tout particulièrement (si vous ne vous en souvenez pas, c’était par ici). Elle était en “featuring” sur l’un de leur morceau, vraiment top…

Miami Horror ft. Kimbra, I look to You

Image de prévisualisation YouTube

Et puis si vous n’aviez pas accroché à la pop Australienne, vous l’avez peu (re)découverte aux côté de Gotye. Ne me dites pas que vous ne voyez pas qui c’est. Que vous aimiez ou non, cette chanson “Somebody That I used to Know” est passée, passée et repassée des dizaines de fois à la radio au début de l’année. Et vos amis ont surement hurlé à tue-tête son refrain (à ce niveau, il n’est plus question de parler de “fredonnement”).

Gotye ft. Kimbra, Somebody That I Used to Know

Image de prévisualisation YouTube
Bon et puis plus récemment, début 2012, elle a participé aux côtés de Mark Foster (Foster The People) et A-Trak au nouveau projet Converse (qui chaque année, produit 1 titre + 1 clip sous la forme d’une collaboration avec 3 artistes aux univers divers et variés).
Elle succèdent donc aux mix “Gorillaz x André 3000 x James Murphy“, “Kid Cudi x Rostam x Bethany” et “Julian Casablancas x Santogold x Pharell Williams

Kimbra x Mark Foster x A-Trak, Warrior (by Converse)

Image de prévisualisation YouTube

Mais pas que…

C’est donc par ces collaborations qu’on a découvert Kimbra. A côté de ça, la chanteuse néo-zélandaise poursuit sa carrière solo… et on sait tous que les collaborations du genre peuvent être fructueuses. A contrario elles peuvent aussi vous coller l’étiquette de la “choriste” qui chante super bien, mais qui ne fera rien d’autre qu’accompagner les autres et sera incapable de percer en solo.

Pour Kimbra, à vrai dire, on ne se fait pas trop de soucis parce que même en solo on apprécie son univers, sa voix… son talent tout simplement.

Kimbra, Settle Down

Image de prévisualisation YouTube

Et puis, ses collaborations, elle les a parfaitement choisies, avec des artistes encore “jeunes” mais un talent certain. D’autre part, on note déjà le parcours réalisé aujourd’hui avec la tournée des festivals notamment Rock En Seine il y a deux semaines.
On l’aime bien cette petite et on croit en elle…

__
Kimbra
, Vows
2012, Warner Bros Records

©Crédits Photo : Craig Banks

Article rédigé par Florian Sanson | le 5 septembre 2012

Commentaires :

Commentez sur mixedtape