Lana Del Rey, Not Born To Die like in a Video Game

Lana Del Rey, Not Born To Die like in a Video Game

commenter l'article ...

On avait dit non…

En se lançant dans l’aventure Mixedtape il y a maintenant 3 ans, on s’était promis de ne jamais critiquer. Enfin critiquer oui, mais ne jamais casser du sucre sur le dos d’un groupe ou artiste. On s’était dit que si un truc ne nous plaisait pas, on ne préférait pas en parler. Après tout, tous les goûts sont dans la nature.
En revanche, on a jamais dit qu’on ne défendrait pas corps et âme quelque chose qui nous tenait à coeur.

Loin d’être des moutons, on est pas non plus à toujours vouloir tout contredire histoire de sortir du lot. Mais là, il faut dire qu’on a pas eu le choix. Je dis on, mais à vrai dire je parle de moi.

Et puis il y a eu…

Et cette personne que je suis prêt à défendre aujourd’hui c’est Lana Del Rey. La Lana Del Rey que tout le monde a encensé à l’écoute de son premier morceau, Video Games. Je sais très bien, que vous me direz tous que non, vous ne l’avez jamais aimé et ce depuis le début. Ne mentez pas, il suffit de remonter un peu l’historique de vos tweets et de vos posts Facebook pour bien voir que c’est faux. Archi faux même.

Lana Del Rey, Blue Jeans

Image de prévisualisation YouTube

Lana Del Rey a son style. Qu’on l’aime ou que l’on ne l’aime pas… Sa musique est simple et recherchée à la fois. Douce et “puissante”, touchante et enivrante. Son univers est attirant. Beaucoup d’entre vous étaient d’ailleurs d’accord pour le relever à l’époque.

Mais que s’est-il passé alors ?

Ce qu’il s’est passé c’est que tout le monde la kiffait. Et puis, elle est apparue sur scène. Et là c’est le drame. La critique a gentiment retourné sa veste comme elle aime le faire, pour dire que cette fille, jeune et encore naïve, ne savait pas chanter.


Qu’elle était incapable de tenir un micro devant un public. Et puis une deuxième apparition en live qui confirme les premiers propos. Mais qui sont ces gens qui l’ont élevée au rang d’icône et aussi rapidement abattue ?

Certes, je ne l’ai pas vue sur scène. Et je dois même vous avouer ne pas avoir cherché une de ses vidéos de live. Non aucune. Je préfère rester dans l’innocence. Il y a des artistes qui sont bons sur scène mais pour qui l’écriture des morceaux n’est peut-être pas à la hauteur. Et pour d’autres c’est l’inverse. Il y en a bien qui sont aussi à l’aise en studio que devant un parterre de pseudos influenceurs et c’est tant mieux pour eux.

Lana Del Rey, Born To Die

Image de prévisualisation YouTube

Donc, non Lana Del Rey n’est peut-être pas une bête de scène, oui elle a les lèvres refaites, mais on s’en moque. Ca ne fait pas d’elle un bouc-émissaire. Son album est bon. C’est mon avis et je sais très bien que peu de gens le partagent.

Et puis c’est tout.

Des morceaux comme Blue Jeans, ou encore Born To Die qui donne son nom à l’album de la jeune New-Yorkaise. Et même Pitchfork, mes idoles, mes modèles, mes mentors ont nommé son titre Video Games comme “meilleur nouveau morceau”. Bref, Lana Del Rey, n’est peut-être pas une rock star, mais toute cette polémique classe pour moi cette fille au rang d’icône. Ce genre de personnes qui peuvent défrayer la chronique du jour au lendemain pour des raisons totalement opposées… Lana je t’aime.

Article rédigé par Florian Sanson | le 5 avril 2012

Commentaires :

Commentez sur mixedtape