Rock En Seine 2010 : Live Report (Day 1/3)

Rock En Seine 2010 : Live Report (Day 1/3)

4 commentaires
Vous pouvez suivre en temps réél (ou presque) le festival via le Twitter @blogmixedtape
La liste de tous les blogs accrédités sur RES est dispo sur le blog officiel
rockcover.over-blog.com

Premier jour à Rock En Seine
Première accréditation sur RES, mais surtout premier RES pour moi… Le baptême des premières fois.

L’arrivée est un peu déconcertante vu la surface qu’occupe le festival et le nombre de personnes sur les lieux (en même temps, mon dernier festival, c’était Beauregard à Caen au début de l’été… donc normal). Arrivée tardive aussi (boulot oblige), donc on oublie Foals, Kélé, Band Of Horses, Skunk Anansie et compagnie.

Un petit aperçu de Kélé Okereke quand même, qui n’est autre le leader de Bloc Party (oui oui, tout de suite, ça en impose) si vous ne connaissez pas et/ou que vous n’avez pu le voir (le concert de Kélé à RES était parrainé par AlloMusic.com… la famille).

Kele – Tenderoni

Image de prévisualisation YouTube

Pas si Naïve que ça…

On commence donc par The Kooks sur la scène de l’industrie. Industrie, c’est un peu ce à quoi nous fait penser RES… une vraie fourmilière ou chacun court d’une scène à l’autre en passant par la case buvette…
Pour The Kooks, je ne me faisais pas trop de soucis pour eux ; j’aime ce qu’ils font (ce n’est pas le cas de tout le monde, je sais) donc j’étais à peu près conquis avant d’assister à leur prestation (entre deux arbres et sous la pluie… c’est aussi ça Rock En Seine).

Je me faisais un peu plus de soucis quant à la justesse de la voix de Luke Pritchard, le leader du groupe de Brighton, et en fait, bin non ça va. Bon sans être le live de l’année, c’est plutôt sympa et on commence ce festival en douceur. Rien à redire, c’est propre et ça se laisse écouter tranquillement.

Rock ou Hip-Hop, il faut choisir

La soirée est rythmée au gré des rencontres et des allers/retours entre les scènes et l’espace médias/VIP.
On enchaîne avec Cypress Hill sur la Grande Scène… On ne vient pas à RES pour aller écouter un concert de Hip-Hop, mais bon ça serait un peu dommage de passer à côté. Mais voilà, à part un petit “Jump Jump Jump”, j’accroche pas.

J’étais en effet pas venu pour voir du hip-hop. Vu du dessus, le public à l’air d’apprécier. Tant mieux. Je ne retiendrais que la phrase d’Agnès, “des blancs qui se croient sortis du ghetto”. On se rattrapera sur Black Rebel Motorcycle Club

On the Road…

BRMC, justement, que les plus folles rumeurs ont fait tremblé toute cette semaine… Après le décès brutal de leur ingénieur du son (et accessoirement père du batteur) il y a un peu plus d’une semaine au Pukkelpop Festival en Belgique, les “tabloids” avaient annoncé le forfait de BRMC pour RES. Seront-ils les nouveaux Oasis ou autre Amy Winehouse, près à laisser leur public en plan ?
Toute la journée, les programmateurs n’en démordront pas… BRMC jouera bien à RES. Et puis vers 21h, le groupe fait en effet son apparition sur la scène de l’Industrie.

J’ai un peu de mal à rentrer dans l’ambiance. Je me dis d’abord qu’ils feront juste leur taf, rien de plus, et cela pourrait se comprendre. Mais non. Mes appréhensions n’auront que peu duré… et j’irai même jusqu’à dire que je me suis pris une petite claque bien sympathique, parce qu’au fond, Black Rebel Motorcycle Club, je ne connaissais pas tant que ça et que c’était presque une découverte… mais là c’est promis, je vais me rattraper.

Rien qu’avec BRMC, mon festival est d’ores et déjà une réussite… C’est pour ce genre de groupe que l’on vient à RES (cf. Cypress Hill)


Black Rebel Motorcycle Club – Stop

Image de prévisualisation YouTube

Renversant Blink-182

Toujours entre les A/R avec l’espace médias… retour à temps pour le début de Blink-182. Beaucoup sont venus pour eux. Personnellement, je ne dirais pas ça, mais les voir en live est un peu un évènement… Qui n’a jamais été fan de Blink ? On a tous fredonné un jour leur titre I Miss You… Obligé. Mais en même temps je suis un peu partagé… Que vient faire ce groupe qui n’a rien sorti depuis 7 ans ?  On dira que la performance de Travis Barker nous contentera…

Et Dieu sait qu’elle nous aura contenté.
Un batteur qui joue la tête à l’envers tout en tournant sur lui-même, c’est une chose à voir au moins une fois dans sa vie. Pour moi c’est fait, et j’ai trouvé ça cool. Après, outre le fait d’avoir 13 ans pour un show comme ça… On remarquera juste qu’ils n’ont pas changé, et que le public fredonne, dans la ferveur du pogo, tous leurs titres, que tout le monde connaît par coeur.

Et puis qui d’autre que Blink aurait pu caser “Chateaubriand” et “Vagin” dans la même phrase ? Rien que pour la poésie, j’aime.
Heureusement que mon anglais me faisait défaut à 13 ans (celui de ma mère aussi) parce les “Motherfucker” à tout va…

Blink-182 – What’s my age again ?

Image de prévisualisation YouTube

Et après tout ça ?

Je n’ai pas non plus assister au show de Deadmau5… que certains ont qualifié comme étant “la grosse révélation”. Tanpis pour moi. Underworld non plus. On essaiera de faire mieux pour cette deuxième journée avec au programme du très bon son… les NNBS (Naïve New Beaters), classique, Queen Of The Stone Age, Stereophonics, Chew Lips, 2 Many Dj’s, LCD Soundsystem ou encore Jonsi… ça promet.

Et donc un bilan après cette première journée ? Bon, mais un peu mitigé et je reste un peu sur ma faim quand même…
Certains ont dit que cette édition de RES n’était qu’une brochette de groupes has-been… C’est pas totalement faux, mais si ça nous permet de retomber en plein dans notre adolescence, je ne suis pas contre… Un petit revival old-school.

Place à la chair fraîche… encore que.

Crédits Photos
Blink-182
© Nicolas Joubard / Rock En Seine 2010

Article rédigé par Florian Sanson | le 28 août 2010

Commentaires :

4Avatars v0.3.1 v0.3.1

Flo, en lisant ton article, je te trouve dur, encore que non, en fait, mais juste que la programmation avait un peu un effet “générationnel”. Je suis arrivée pour Skunk Anansie, et performance scénique incroyable, live impressionnant, la chanteuse qui n’a pas pris une ride, a un peps de folie, super échange avec le public. On a tous re-vécu nos 16 ans (Hedonism 1997), beaucoup de chances que les trentenaires aiment à vie Skunk Anansie.
Après pause ravitaillement et connexion de groupes de groupes d’amis, parce que c aussi cela un festival, Cypress Hill, et franchement, on m’avait dit qu’ils étaient top en scène (La Cigale, y’a peu de temps), honnêtement, ça déchirait, alors qu’à force d’entendre Cypress Hill (tous les mecs de ma génération en sont presque fans), j’avais réussi à en faire une overdose, à une période, n’étant pas forcément fan de rap. De la même manière que Skunk Anansie, c’est un groupe qui pour les trentenaires qui a marqué et accompagne une culture musicale. Fallait vraiment être dans la foule, pour voir le truc. Grosse ambiance. Blink 182, figure-toi que je connaissais pas, et franchement, ça passait bien.
Bilan perso de ma 1ère journée RES: du bon ! Une config’ de Festival moins crevante que Solidays, hâte de voir Massiv’ Attack ce soir, je te confirme que perso, c’est une programmation (sur les têtes d’affiches) qui colle à une période, en l’occurence pour nous, années lycées et revivre ça, ça le fait ! On s’y croisera peut-être.

4Avatars v0.3.1 v0.3.1

Hey Mixed Tape !

Bel article, t’as bien résumé la journée d’hier ! Je n’ai pas vu le show de Blink tête à l’envers mais pour t’aider un peu, j’peux te dire que j’ai vu Deadmau5 et que j’en ai pas loupé une miette, j’ai même acheté le T-shirt !

C’est dingue, hallucinant, magique ! Le jeu de scène, les lumières, c’était exceptionnel, je ne pourrais pas décrire ça mais si t’as l’occaz’ de voir une vidéo tu vas être sur le c** !

En plus, le gars avec sa tête de souris, hyper chaleureux, il descendait de son estrade pour danser avec nous et nous remercier, plusieurs fois. Vraiment cool ! T’as envie de l’aimer le m’sieur !

Je confirme, une révélation ! Une vraie !

Il méritait amplement la “Grande Scène” ;)

4Avatars v0.3.1 v0.3.1

J’arrive pas à croire que t’ai vu Blink. C’est sur, je te hais…

4Avatars v0.3.1 v0.3.1
Jérem'

Je suis allé à RES pour Blink, et j’ai trouvé ça colossal! Pour répondre à ce que tu disais, Blink n’avait rien sorti en 7 ans pour cause de séparation et avant de refaire un nouvel album, ils voulaient renouer avec le public, comme pour tater le terrain et vérifier qu’il étaient toujours bel et bien suivis. Et en effet quand on voit le monde qu’il y a eu rien que pour eux (moi qui croyais que j’allais etre un des rares à avoir fait le déplacement juste pour eux), je ense qu’ils n’ont pas été déçus! Le concert était grandiose et ceux d’avant eux également! Notamment Cypress, malgré un son as terrible!

Commentez sur mixedtape