DIESEL ONLY THE BRAVE : BLOCK PARTY 2

DIESEL ONLY THE BRAVE : BLOCK PARTY 2

2 commentaires
Imaginez le meilleur de la scène Soul et Hip-Hop du monde réunie le temps d’une soirée pour un concert totalement gratuit sur une place populaire dans l’une des plus grandes capitales du monde… Difficile à croire. Pourtant Diesel l’a fait. Deux fois en plus.

La première c’était il y a quasiment un an jour pour jour pour le lancement du parfum Only The Brave de Diesel. Du côté de la scène on retrouvait entre autre Common, qui n’est autre que l’égérie du parfum, et Hocus Pocus pour la partie scène nationale.
Cette année, la marque italienne fêtait les un ans de son produit (avec la sortie d’une série spéciale en édition limitée, avec un flacon customisé par …). Et quoi de mieux pour fêter dignement cet anniversaire que de remettre le couvert ?

Même lieu, même époque, même Guest, avec le beau temps en plus… et le double de monde tant qu’à faire.
Plus de 10 000 personnes réunies sous une chaleur de feu, au milieu de la place de la Bataille de Stalingrad (Paris – 19ème arrondissement) pour acclamer Wayne Beckford, Ben L’oncle Soul, Oxmo Puccino, Dee Nasty, Aloe Blacc et Common.

Pour ma part, je ne pourrais vous parler que de ces deux derniers, ceux sont les seuls que j’ai réellement pu entendre.

Aloe Blacc, le soulman à l’américaine

Si vous ne connaissez pas encore son nom, mémorisez le, vous avez de grandes chances de le recroiser d’ici peu. Son titre I Need a Dolar cartonne déjà (et sert entre autre de générique à la toute récente série US –How to make it in America ?- ) et devrait continuer encore un moment… surtout avec des shows pareils.
Il est en ce moment, un peu l’équivalent US de notre ami Ben (L’Oncle Soul). C’est pas pour rien qu’ils étaient présents tous les deux les petits loups.

Aloe Blacc | I Need A Dollar (I Need A Dollar, 2010)

Image de prévisualisation YouTube

Common, la puissance d’un rappeur hors norme

Le garçon semblait avoir chaud dès le début de sa presta. Ok, le soleil tapait, mais quand on le voit sur scène, on comprend mieux le pourquoi du comment.
Il en veut, c’est tout ce qu’on peut dire, et il donne beaucoup (ce n’est pas la charmante demoiselle qu’il a fait monter sur scène qui dira le contraire je pense).
Et puis, faut dire que ses zikos aussi en veulent. Ils sont forts, très forts même. Son Dj, n’en parlons pas. Enchainer un remix de MJ avec un medley instru de Coldplay… ils sont bons.

Dans le crash barrières, l’ambiance était survoltée (même Ben L’Oncle Soul se trémoussait au rythme de Common), alors on imagine l’ambiance dans la foule juste derrière…

Common ft Will.I.Am | A Dream (A Dream, 2007)

Image de prévisualisation YouTube
La même dans un an pour fêter les deux ans d’existence du parfum ?
Beau travail de l’agence Magic Garden et Spöka pour l’organisation d’un tel événement.

Merci à Matthieu et Candice, et toute la Spöka Team.

Article rédigé par Florian Sanson | le 21 juin 2010

Commentaires :

4Avatars v0.3.1 v0.3.1

En effet, du lourd cette #OTBBP2 !

Perso je retiendrais Ben L’Oncle Soul pour sa prestation scénique.

Aloe Blacc pour son tube (même si un peu décevant sur scène)

Et Common pour le show de fou qu’il a produit !

Tout ça à côté de chez moi, vivement l’année prochaine pour la session

4Avatars v0.3.1 v0.3.1

Of Course. La même au même endroit et ça sera parfait. En même temps quelles sont les raisons qui feraient qu’on en aurait pas d’autre(s) ?

Commentez sur mixedtape