THE WALKMEN, LIVE AT THE FORUM – LONDON

THE WALKMEN, LIVE AT THE FORUM – LONDON

commenter l'article ...

Après avoir sorti leur dernier album ‘Heaven’ en Juin dernier et fêtait leurs dix ans de carrière au Bowery Ballroom à New York, les américains de The Walkmen ont pris la route pour une tournée internationale.

J’aurais ainsi braver le froid, la tempête et la maladie pour assister à leur passage au HMV Forum (situé à deux pas de The Bull & Gate et du meilleur kebab de Londres – E.mono), et ça valait le coup.

1ère partie

Sur le papier, plutôt excitante : Wild Nothing, nouvelle signature du beau label Bella Union.

Ainsi, quand les lumières s’éteignent à 20h30, me voilà prête à sautiller. Mais quand le groupe arrive, malheureusement aucun applaudissement ne se fait entendre… En même temps entre Wild Nothing et The Walkmen, le gouffre musical est assez important et la nouvelle scène indé ne plaît généralement pas trop aux trentenaires/quadragénaire connaisseurs.

Je suis désolée les gars, vous étiez bien mignons mais très peu motivants… ou alors mes attentes étaient peut être trop ambitieuses. Votre fin de set accompagnée d’une superbe intro et vos arrangements étaient bons mais il manquait quelque chose. Certainement de la maturité ou bien votre album étant tellement agréable à écouter qu’il est difficile de l’apprécier plus en live. A charge de revanche, je reviendrai vous voir dans quelques années.

Heaven

Annoncés vers 21h, le groupe se fait attendre. Ils pointent finalement le bout de leur nez 20 minutes plus tard et démarrent avec la superbe intro de ‘Line by Line’.

Le public se chauffe doucement puis quand les notes de ‘Heartbreaker’ arrivent; suivies de ‘Love is Luck’ , autre et 2ème titre du nouvel album; le tempo est donné et tout le monde s’égosille sur ”I’m not your Heartbreaker, these are the good years the best we’ll ever know”.

‘Heartbreaker’ – Live at the Bowery Ballroom

Image de prévisualisation YouTube

Ils n’en oublient pas pour autant leurs classiques rocky et enchaînent avec ‘Blue As Your Blood’, ‘Stranded’, ‘In The New Year’ et ‘Angela Surf City’ qui monte magnifiquement en puissance et met en avant le style énergétique de Matt Barrick.

Retour aux nouveautés avec ‘We can”t be beat’ qui ouvre leur nouvel opus et ‘The Love You Love’ où toute la singularité de la voix d’Hamilton Leithauser s’accentue.

Un avant-goût excitant et prometteur avant ‘The Rat’ !

Qu’ils le veuillent ou non, ce titre est l’essence même de leur musique, un retour aux sources des années 2000 qui leur a permis d’être ce qu’ils sont aujourd’hui. Un rappel de leur époque rock/crooner avant leur paternité les ayant conduit à abandonner leur originalité. Alors forcément quand les premiers riffs de leur hymne sonnent, un cyclone s’abat sur la foule.

‘The Rat’ – Live from Bonnaroo 2011

Image de prévisualisation YouTube

L’ivresse  malheureusement redescend sur les titres ‘Hang On’, ‘Siobhan’, ‘All Hands and the Cook’, ‘Juveniles’, ‘On the Water’ mais c’était pour mieux repartir après l’annonce de l’une de mes favorites : ‘Canadian Girl’; me faisant penser à l’élégance de la ‘Nouvelle Vague’ des années 60; et l’ultime ‘Heaven’.

‘Heaven’ –  Live at the Bowery Ballroom

Image de prévisualisation YouTube

Finalement ils reviendront 2 min plus tard pour clore avec ‘Red Moon” et ‘Louisiana’, histoire d’appuyer encore une fois de plus sur leurs origines (patriotiques et musicales) avant que le leader ne se prenne un bain de foule, traversant toute la salle pour serrer des mains et remercier l’audience. Une belle fin.

Set List : Line By Line, Heartbreaker, Love Is Luck, Blue As Your Blood, Angela Surf City, We Can’t Be Beat, Stranded, The Love You Love, In the New Year, The Rat, Hang On, Siobhan, All Hands and The Cook, Juveniles, On the Water, Canadian Girl, Heaven, Red Moon, Louisiana

http://thewalkmen.com/

Crédit photo : John Williams Photography.co.uk

Article rédigé par Florie Lhuillier | le 7 novembre 2012

Commentaires :

Commentez sur mixedtape