Kasabian : Days are Forgotten… not them

Kasabian : Days are Forgotten… not them

commenter l'article ...
Imaginez, un peu plus de 15 jours avant la sortie du 4ème album de Kasabian, intitulé Velociraptor, vous vous retrouvez à assister à un de leur showcase dans les locaux de leur label, chez Sony, avec une petite cinquantaine de personnes. Le pied ? Oui, le pied.

Vous pouvez aller jeter un coup d’oeil à la vidéo prise par @Kikukoloko pendant Underdog… par là.

Fire…

On nous avait prévenu, le groupe ne jouera surement pas plus de 30 minutes. Pas grave. Même s’il est vrai que nous en aurions bien repris un petit peu… A vrai dire, le groupe nous a mis l’eau à la bouche, et on est tout simplement reparti, le sourire aux lèvres et avec l’envie d’aller les voir pour de vrai, pour un vrai gros concert. Ca tombe bien puisqu’ils jouent fin Novembre, le 22 très exactement, au Zentih. Petite appréhension au début quand à la qualité sonore… c’est vrai que le lieu n’est pas forcement des plus adaptés et sonorisés pour ce genre d’event, et bien finalement, c’est top… sous la verrière en plus. On revient quand vous voulez !

Bref, Kasabian c’est le groupe que beaucoup ont découvert avec Club Foot. Un titre qui n’a pas vieilli et qui reste une petite référence dans le domaine. Au dela de ce morceau, leurs 3 premiers albums restent des références en la matière. Mieux qu’Oasis diront certains, et eux-mêmes aussi. Ils sont dans cette lignée des groupes pop à tendance rock venu d’outre Manche. Ces groupes devenus mythiques et qu’aujourd’hui tout le monde connait et acclame.

Kasabian – Club Foot

Image de prévisualisation YouTube

La consécration

Kasabian, c’est donc un premier album, Kasabian, avec des titres comme Club Foot, LSD, Reason is Treason, Processed Beats et j’en passe. Un premier album qui avait fait son petit effet.
Un petit effet confirmé avec un deuxième album, Empire, avec des titres comme Shoot The Runner, Empire
Et puis, un troisième album pour consacrer cette légitimité de référence, West Ryder Pauper Lunatic Asylum. On retient évidemment, Fire et Underdog.

Kasabian – Fire (Glastonbury 2009)

Image de prévisualisation YouTube

Alors machine à tube, mais pas que. Ils sont bons, et ça se confirme sur scène. Ils ont quand même eu le temps de nous jouer des nouveaux titres issus du 4ème album, Velociraptor, et d’alterner avec des morceaux plus anciens mais toujours aussi remarquables. On ressent l’envie et la pèche sur scène.

Ce 4ème album, dont le premier extrait est déjà dispo, Days are Forgotten, est donc plus qu’attendu. On a peu de soucis à se faire… et on se languit d’impatience jusqu’au 19, jour de la sortie de l’album…

Kasabian – Days are Forgotten

Image de prévisualisation YouTube

Kasabian, Velociraptor
Sony Music, 2011

Merci à Cedrick pour l’invit.

Article rédigé par Florian Sanson | le 2 septembre 2011

Commentaires :

Commentez sur mixedtape