Oasis, Two Years Later…

Oasis, Two Years Later…

2 commentaires
Un article commencé il y a quelques temps… et laissé en suspens. Les deux années tout pile passées depuis la séparation des frères Gallagher m’ont motivé pour continuer là ou je m’étais arrêté.

Souvenez-vous, c’était il y a deux, dans les coulisses de Rock En Seine. La foule s’amasse devant la grande scène pour venir applaudir le groupe de Manchester. Certains d’entre vous en faisaient peut-être partie… Et puis non. Ils ne sont pas venus. Une ultime altercation dans les coulisses du festival aura cette fois eu raison du groupe. Oasis annoncera officiellement sa séparation quelques semaines plus tard.

Oasis – Morning Glory

Image de prévisualisation YouTube
Au début, je voulais clairement mettre l’accent sur Noel Gallagher, le grand frère souvent dans l’ombre du plus petit. Le plus doux des deux, et souvent le plus apprécié…

Puis je me suis dit, que cela n’avait rien de juste. De faire la part belle à l’un plus qu’à l’autre. Alors qu’au fond, c’est un peu leur faute à tous les deux si on en est là aujourd’hui. Mais l’un deux, s’en sort, à mon goût un peu mieux que l’autre.

Liam 1 – 0 Noel

Un point pour Liam parce qu’il a pris de l’avance. Il a reformé un groupe qui tourne déjà depuis quelques mois. Beady Eye. Beady Eye, en fait c’est Oasis, sans Noel Gallagher. Liam s’est en effet entouré de tous les anciens membres du groupe pour monter son nouveau projet.

Bon bin, rien de très étonnant si on vous dit que ça ressemble quand même beaucoup à ce que faisait Oasis. Un peu plus doux, un peu plus pop c’est vrai. Mais ça reste un peu pareil. Si on aimait Oasis, vu que Liam n’a pas pris trop de risque, alors on a des chances d’aimer Beady Eye.

Beady Eye – The Beat Goes On

Image de prévisualisation YouTube

Alors oui, c’est vrai, j’aimais beaucoup Oasis. Même des albums plus récents que beaucoup ne considéraient pas comme tels. Oasis ça ne s’arrêtait pas à Wonderwall

Mais quand quelqu’un construit un nouveau projet, sur des bases plus ou moins nouvelles, on s’attend à un minimum de nouveauté. Liam, tu perds des points là…

Liam 0 – 1 Noel

Noel revient dans la course. Plus tardivement certes. Il a pris son temps, mais il a bien fait. Plus audacieux. Oui parce que Noel s’est lancé en solo. Vraiment en solo quoi. Certes il monte un pseudo groupe “Noel Gallagher’s High Flying Birds” qui est aussi le nom de son album. Il ne s’agit pas réellement d’un groupe a part entière puisqu’il est seul aux commandes, accompagné de ses musiciens. Noel c’était un peu la pièce rapportée au sein d’Oasis. Lui qui était venu se greffer au sein du groupe de son frère, encore appelé The Rain à l’époque, c’était presque logique que ce soit lui qui décide de quitter l’aventure et de partir en solo. Il a presque bien fait.

Là ou Noel marque encore des points, c’est parce qu’il nous propose quelque chose d’un peu différent. Ca ressemble évidemment à du Oasis. De toute façon, rien que de les entendre derrière un micro nous fait penser à Oasis. Que ça soit l’un ou l’autre.

C’est là aussi un peu plus pop, un peu plus calme et mélodieux. L’ensemble parait plus léché. Le clip du premier extrait, The Death of You And Me, par exemple… Une petite pépite…

Noel Gallagher – The Death of You And Me

Image de prévisualisation YouTube

Liam ou Noel… à vous de choisir votre camp. Balle au centre pour les deux, mais j’ai quand même choisi. Je prend Noel et pis c’est tout.

Ah et aussi, Liam qui avait entamé des poursuites en justice contre son frère, Noel, pour avoir dit des choses pas bien sur lui quant au sujet de leur séparation, abandonne. Il en a parlé à sa maman qui lui a dit que c’était pas bien ce qu’il faisait. Non mais t’as quel âge ? Laisse ta maman en dehors de ça, elle doit se faire du soucis avec ce que vous lui avez fait vivre pendant toutes ces années. Bravo les fils indignes… (source : Les Inrock)

Beady Eye, Different Gear, Still Speeding
Beady Eye Records, 2011

Noel Gallagher, Noel Gallagher’s High Flying Birds
- , 2011

Article rédigé par Florian Sanson | le 31 août 2011

Commentaires :

4Avatars v0.3.1 v0.3.1

Et pourquoi il faut toujours choisir ? Moi je choisis … de ne pas choisir et de voir venir !

4Avatars v0.3.1 v0.3.1

Parce qu’on ne peut pas aimer tout le monde :)
Et aussi parce que l’un des deux s’en sort un peu mieux que l’autre pour le moment… :)

Commentez sur mixedtape